Méthode pour le brevet


Comment réussir la rédaction du

paragraphe organisé au brevet ?

 

 

Lors de l’épreuve du brevet, en fin d’année, tu auras deux paragraphes organisés à rédiger : un en histoire ou en géographie (d’une vingtaine de lignes) et un en éducation civique (d’une quinzaine de lignes).

 

 

1) 1ère chose à faire : la lecture attentive du sujet :


Lis attentivement le sujet proposé plusieurs fois et, avec un surligneur, souligne les mots importants. Il faudra les expliquer / définir dès l’introduction. Cette étape est indispensable pour éviter le hors-sujet (savoir de quelle période historique traiter, de quel espace géographique et de quel thème).

 

 

2ème chose à faire : faire un brouillon :

 

Comme le nom de l’épreuve l’indique, l’objectif est d’écrire un paragraphe où les idées sont logiquement organisées. Or personne n’est capable de mettre en ordre ses idées directement au propre. Il faut donc sur une feuille de brouillon écrire les mots importants et les exemples à citer, les dates et les noms de personnages à ne pas oublier, puis les organiser.

 

Une fois le brouillon terminé et les idées organisées, il ne te reste plus qu’à rédiger ton paragraphe au propre et sans abréviation cette fois.

 

 

3ème et dernière chose à faire : la rédaction au propre :

 

N’oublie pas le jour du brevet que 4 points sur 40 sont donnés pour le soin et l’orthographe. Il ne faut pas les négliger, surtout si on sait peu de choses sur le sujet. Garde donc bien 10 minutes à la fin pour tout relire attentivement et corriger les erreurs de grammaire ou d’orthographe.

 

Des points sont également accordés si vous respectez bien la méthode qui va suivre. Elle est donc à connaître par cœur et à relire la veille du brevet.

 

 

METHODE A LIRE ET RELIRE TOUTE L’ANNEE

 

1) Ta rédaction doit obligatoirement commencer par une courte introduction de trois ou quatre lignes. Dans cette introduction, tu dois rappeler l’espace géographique concerné par le sujet, les dates proposées par le sujet (et le contexte en histoire) et réécrire le sujet (le mieux étant de le reformuler avec tes propres mots). Une fois l’introduction rédigée, saute bien une ou deux lignes pour montrer au correcteur que tu as finis ton introduction.

 

2) Ensuite tu vas devoir présenter tes idées dans le développement. Pour montrer au correcteur que tes idées sont bien organisées, il faut diviser ton développement en deux, trois ou quatre paragraphes (un paragraphe par idée). Va bien à la ligne entre chaque paragraphe pour insister sur le fait que tu changes d’idée.

Chaque paragraphe du développement doit débuter par une phrase où tu résumeras ton idée. Puis, pour prouver la véracité de ton argument, il faut citer un ou deux exemples.

Le premier mot de chaque paragraphe doit être un connecteur logique pour montrer la progression des idées.

 

Liste des principaux connecteurs logiques : d’abord, premièrement, puis, ensuite, deuxièmement, enfin, finalement, troisièmement, de plus, aussi, en outre, d’autre part, cependant, mais, néanmoins, toutefois…

 

4) Enfin, passe bien une ou deux lignes après ton développement pour commencer la conclusion. Tu devras terminer en répondant en une ou deux phrases à la question ou sujet posé en introduction. En éducation civique, tu peux donner ton avis personnel dans la conclusion, mais en histoire-géographie ton point de vue ne doit jamais apparaître.